15 Commentaires


  • mariana

    Bonjour,

    je ne te connais pas mais ta vidéo m’a fait du bien comme un cadeau, comme une réponse que j’attendais depuis longtemps

    juillet 01, 2018
    • Bonjour Mariana
      Je suis heureuse de te lire. Si cette vidéo te touche le cœur, je t’invite à découvrir mon programme personnalisé sur le thème du refus d’incarnation : http://www.aime-toi.fr/le-refus-dincarnation/
      Tu peux y réserver une séance gratuite de 30 minutes avec moi pour te connecter à tes besoins d’âme.
      Je t’embrasse.

      juillet 09, 2018
  • […] puissance incroyable du désert, dans lequel j’ai traversé des initiations de libération (voir la vidéo sur ce sujet), seule face à […]

    juillet 17, 2017
  • […] puissance incroyable du désert, dans lequel j’ai traversé des initiations de libération (voir la vidéo sur ce sujet), seule face à […]

    juillet 17, 2017
  • […] puissance incroyable du désert, dans lequel j’ai traversé des initiations de libération (voir la vidéo sur ce sujet), seule face à […]

    juillet 17, 2017
  • […] puissance incroyable du désert, dans lequel j’ai traversé des initiations de libération (voir la vidéo sur ce sujet), seule face à […]

    juillet 17, 2017
  • […] puissance incroyable du désert, dans lequel j’ai traversé des initiations de libération (voir la vidéo sur ce sujet), seule face à […]

    juillet 17, 2017
  • Michaël

    Bonjour Mathilde,
    Merci pour ton aide car il est vrai que ce n’est pas évident de vivre cette incarnation mais en même temps c’est fabuleux cette époque que l’on vit 🙂 Comme tu l’as si bien dit dans une précédente vidéo, accepter et s’avouer nos difficultés et ne pas hésiter à demander.
    Par contre je rajouterais une chose par rapport à vivre nos pulsions, je pense quand même qu’il faut faire attention à notre âme qui « capte » l’énergie de l’autre lors d’un rapport, donc attendre plusieurs semaines entre deux partenaires en prenant soin qu’elles n’ont pas de basses vibrations. Si je me suis bien exprimé ^^.
    Bien à toi lumineuse aimeraude.
    Michaël

    avril 16, 2017
    • Merci Michaël pour ton retour sur la vidéo et sur ton partager personnel sur les relations.
      Belle journée à toi.

      avril 17, 2017
  • Nealblu

    je suis dans cette problématique,.. c’est la 1ere fois que je trouve un témoignage/descriptif qui retranscrit auss i ce Que j’en expérimente, tous ces trucs weirdos comme le fait de se sentir juste étranger à l’humanité, d’avoir comme une partie de soi ‘ailleurs »( jusque là je n’ai trouvé de correspondances que dans les pathologies mentales les plus lourdes-_-‘; par périodes je me vis littéralement, ben oui, comme un etre d’une autre « race/espèce » et qui vit sur un autre endroit, plan, comme une sorte d’et qui serait assigné en ce monde sans y avoir d’attache ou de choses communes, c’est pas tant une vue de l’esprit qu’une part de soi parfois tres affirmée, consciente, avec ses propres traits de pensées particulièrement inaudibles, qui peut prendre les commandes et plus ou moins de place )… mais au delà encore, des phases de perte d’élan ou memes les actions des plus sommaires du quotidien me semblent plombées d’une telle pesanteur, caractéristiques de cette vie ou de la matière, que seulement « exister » c’est «  »galère » » ..tant de choses passent ici par des chemins ou process lent, souffrant, de douleur, (meme les choses plaisantes, tout semble teinté de labeur/souffrance/dureté ) pour realiser des aspirations ou inspirations qui ne le sont pas.. et souvent ça me semble pas plus ou moins vrai et réel que l’on « réalise » les choses par la matière ou concret ou non, donc j’en vois pas le sens ni la motivation..Comme un mal des transports qui passe jamais, pour des choses tres basiques(qui me rendent malades).Tout cela est très prononcé je crois, dans mon expérience, ça me bloque j’imagine, bcp.. je lirais/visionnerais volontiers d’autres textes et vidéos en parlant ou relatant des étapes pour dépasser ça, bien que je me doute le déclic ne peut venir que de soi, …Merci.

    mars 12, 2017
    • Tu décris vraiment très bien ce que j’ai pu ressentir pendant toutes ses années, c’est exactement cela. Tu pourrais écrire des choses sur le sujet, ah ah ! À ton tour. La guérison est possible, petit à petit, nous ne pouvons pas refuser de nous incarner à vie, nous sommes là pour trouver une autre voie, et malgré que ce soit difficile, je peux t’assurer que c’est possible de prendre ce chemin et de sortir de ce refus. Moi c’est un apprentissage en chamanisme avec flo Kardinal à Paris qui m’a aidé, et je peux à mon tour aidé d’autres à s’incarner, petit à petit. Cela prend du temps, mais petit à petit, on sent à nouveau le corps exister, il y a une stabilité qui s’installe et la joie de vivre se développe.
      Allez, je te dis merci pour ton partage, et n’hésite pas à me recontacter si besoin pour entamer ce chemin d’incarnation.
      Mathilde

      mars 12, 2017
  • Frédéric

    Chère Mathilde,

    J’aime bien te suivre jusque dans le désert…

    Ton message me touche beaucoup, il y a quelques années, une amie m’a fait un tirage de cartes Osho. Dans ce tirage, il y avait une carte qui m’a fait travailler sur le même sujet que tu décris. « L’expérience de l’existence » c’était le nom de cette carte, et l’ensemble du tirage était exactement ce que tu dis, j’avais les dispositions spirituelles pour connecter mon âme mais ce que je dois réaliser est bien l’incarnation dans la matière, et ne pas la refuser. Je ne souhaite pas faire un post trop long, aussi j’aimerais bien que nous puissions échanger sur cela, si tu veux bien ?

    Je t’embrasse de toute mon âme.

    mars 07, 2017
    • Merci Frédéric, je vois très bien la carte que tu décris, une vieille femme embrassant un arbre. Elle est très belle.
      Tu peux m’écrire sur mon mail si tu ne veux pas que ton partage sois publique.

      mars 07, 2017
  • AImeraude, ta vidéo m’a beaucoup touchée. Tes paroles ont raisonné en moi. J’ai dit « oui à la vie » il y a 6 mois seulement, un oui spontané suite à une guidance énergétique de ta part. Je commence à apprécier d’être en vie et à en jouir malgré les douleurs et les souffrances.
    Je trouve ton visage changé, peut-être plus de féminin qui brille???
    Merci pour tous tes partages d’expériences.

    mars 07, 2017
    • Wouah, super beau, c’est ça, quand on commence à « apprécier d’être en vie malgré les douleurs et les souffrances ». Merci pour ton retour. Et oui, c’est sûre qu’on change quand on commence à s’incarner et à aimer son corps ––– de femme 😉
      à bientôt,

      mars 07, 2017

Écrivez votre commentaire


Prénom*

Email (ne sera pas publié)*

Site web

Your comment*

Envoyer

Site personnalisé par Aimeraude